STORY

Une route de campagne qui file vers l’horizon. La prairie sous le regard du soleil blanc. C’est le désert et le silence, sinon au loin le râle de quelques corbeaux et l’aboiement d’un chien sans race.
Le Révérend Steff est un biker avec un V-twin en panne au bord de cette route. Il en transpire tout son bourbon de contrebande. Un V-twin, ça ne tombe pas en panne ! Mais Dieu et le Diable s’en tapent sur les cuisses et lui envoient le Docteur Franck sur son gros-cube lui porter assistance. Ça discute moteurs à combustion, électricité et… rock’n’roll. Le V-twin remis d’aplomb, les fils de la prairie repartent ensemble en pétaradant. Sous la bienveillance du Père et du Malin, les pétroleurs scellent un pacte et décident de monter un groupe. Un binôme qui va rouler le rhythm’n’blues dans le foin et mettre la country sous amphétamines.
Le rockabilly a des résonances de soufre et de feu. C’est une fusion de country, de rhythm’n’blues et de fondamentalisme évangélique. Ensemble, Rev Steff et Doc Franck boivent de la strychnine, manipulent des serpents et jouent aussi de leurs guitare et contrebasse. Ce sont leurs rites.
Leur mission : chevaucher des bombes et le faire entendre !



A country road heading to the horizon. The prairie under the gaze of the sun. That’s desert and silence, apart from far away the rattle of some crows and the bark of a raceless dog.
Reverend Steff is a biker with a broken down V-twin on the roadside. He’s sweating out his whole moonshine whiskey. A V-twin never breaks down ! But God and the Devil are laughing out together and are sending him Doctor Franck on his big two-wheeled engine to give assistance. They are discussing gas engines, electricity and… rock’n’roll. The V-twin straightened out, the sons of the prairie are taking off together, backfiring. Under the blessing of the Father and the Evil One, the hoodlums seal a pact and decide to start a band. A pair that will roll rhythm’n’blues in the hay and put country music on amphetamines.
Rockabilly has overtones of fire and brimstone. It’s a fusion of country, R&B and holy-roller fundamentalism. Together, Rev Steff and Doc Franck drink strychnine and handle snakes and they also play their guitar and double-bass – those are their rites.
Their mission : to ride bombs and make them sound !


Rev. Steffan Rock (hard twanger)

Juin 1985 : interprète le rôle de Gavroche sur les barricades, chante « La Faute à Voltaire ».
Juin 1994 : joue Buddy Holly sur la scène du village.
1999 : participe à la construction européenne avec les European Cosmic Cowboys.
Octobre 1999 : commence à prêcher et vendre des greffes de testicules de bouc sous le titre « HONKY TONK LIVE » sur les radios française et allemande (puis sous le titre “Pastoral Mécanique” depuis 2017).
2000-2012 : assèche les honky-tonks d’outre-Rhin sous le pseudonyme de Steffan Rock.
Depuis juin 2013 : soulève la poussière avec Dusty Rodeo.
Depuis novembre 2021 : pétarade avec les Bombshell Riders.


June 1985: plays the role of Gavroche at the barricade, sings « Little People » (« La Faute à Voltaire » in french).
June 1994: mimics Buddy Holly on the hometown stage.
1999: joins in the building of Europe with the « European Cosmic Cowboys » posse.
October 1999: starts preaching and selling goat testicle transplants under the title « HONKY TONK LIVE » on the French and German radios (becoming “Pastoral Mécanique” in 2017).
2000-2012: draining the german honky-tonks as « Steffan Rock ».
Since June 2013: gunning with Dusty Rodeo.
Since November 2021: riding hard and playing hard with the Bombshell Riders.


Doc. Francky Ol’ Comb (hard slapper)

(c) Ka Rinette

Le Doc Francky Ol’ Comb, c’est un départ dans la vie de musicien comme trompettiste de ska avant de basculer sur les quatre cordes les plus graves de n’importe quel groupe.
Le Doc c’est ensuite un bassiste de secours pour Chuck Berry, un contrebassiste pour des formations allant de Daymon Little Bastard aux Swindlers, les sessions du studio Electrophonic, le Doc Francky est un mercenaire de la scène rock’n’roll rhônalpine.


Doc Francky Ol’ Comb started his musician’s life as a ska trumpeter before switching to the lowest strings of any orchester.
Doc Francky, that’s also a backup bass player for Chuck Berry, a double-bass man for combos from Daymon Little Bastard to the Swindlers, for the Electrophonic studio sessions, a recognized hired gun of the French Alps and Rhone area rock’n’roll scene.